Le « pêcheur de tons » Jean-Noël Duchemin découvre un beau jour que le lin constitue un excellent support pour sa peinture. (Il est grand amateur de supports originaux). Par chance, (ou par hasard) il peut acquérir une collection de vêtements populaires, des chemises en lin, justement. L’occasion est trop belle. Ayant trouvé le support à son goût, il se met au travail et produit quelques œuvres exploitant la géométrie plus libre du vêtement que le rectangle rigide des cadres conventionnels. Elles sont plutôt réussies.

Maurice DURON